La Chaussette de France

(Crash) test du modèle Sierra

Vous le reconnaissez le petit drapeau bleu blanc rouge qui apparaît sur les chaussettes de certains de vos concurrents que ce soit dans un sas de départ ou aux pieds du traileur qui vous précède dans un single de montagne? Oui? Alors C'est bien des "LCF", une marque française implantée à Troyes depuis 6 ans.

Pourquoi un crash test ?

Parce que avec l'état dans lequel se trouve notre paire, on peut dire adieu aux jolis photos d'illustration du produit avant son utilisation.

Pourquoi ? Tout simplement parce que je me suis fais "volé" cette paire par mon mari qui était en préparation pour la Diagonale des fous, car ce modèle est à la fois typé running et trail running. 

 

Quand je libère la chaussette de son petit carton, je suis d'emblée séduite par sa douceur, j'ai envie de l'enfiler illico. Je passe en revue avec mes doigts les différences de maillage. La marque a développé plusieurs styles de tissage et de matière, chacun issus de la recherche pour offrir un confort optimal aux nos pieds, dans le but d'éviter les frictions, renforcer les endroits sujets aux fortes sollicitations exercées.  D'ailleurs sur ce nouvelle modèle Sierra, la tige de la chaussette remonte plus haut que l'ancienne version, afin de protéger la malléole qui peut être très exposée aux frictions entre la chaussure et la cheville. 

Si sur le papier, c'est prometteur, place à l'entrainement et au test!  J'y suis, j'enfile mes chaussettes et les sensations se confirment ! Elles se font oublier tout de suite, les kilomètres passent, avec des appuis pourtant pas évident, sur un terrain pierreux, les pieds bougent un peu dans les baskets, mais ça ne chauffe pas, la chaussette joue vraiment bien son rôle de protection entre la voûte plantaire et la semelle intérieure de la chaussures. Malgré la chaleur, j'ai les pieds qui transpirent, mais cela ne me gène pas pour autant, je ne ressent pas d'inconfort.