Test :

Compléments nutritifs Stimium !

 

Petit à petit l’oiseau fait son nid… Apparu dernièrement sur le segment de la « nutri-protection » pour le sport, Stimium, marque du laboratoire pharmaceutique Biocodex, développe sa gamme. La marque française présente celle-ci comme des compléments alimentaires pour les sportifs exigeants. L’opportunité nous a été donnée de tester les produits « ARTICULATIONS », « BOOST » et « MC3 ». Retour sur notre perception de ces trois solutions.

 

 

Stimium ARTICULATIONS - Souplesse et confort articulaire

Chacun sait que les articulations sont fortement sollicitées par une pratique régulière de la course à pied, entre autre. Stimium a décidé de développer une solution qui a pour objectif d’améliorer la souplesse des articulations et de les maintenir en bonne santé. La recette comporte, notamment, du Boswellia (plante d’origine asiatique ou africaine - flexibilité articulaire), du manganèse (oligo-élément - maintien ossature), des vitamines K2 et D3 (maintien ossature)… L’emballage nous informe que la solution comporte également de la membrane de coquille d’oeuf. Pourquoi pas ! Concrètement le produit se présente sous forme de gélule. Au premier abord, ce conditionnement donne le sentiment bizarre de prendre un traitement pour soigner une angine ou autre rhino-pharyngite… Bien évidemment, le Stimium ARTICULATIONS est conforme à la réglementation anti-dopage et est autorisé en période de compétition. C’est parti, comme préconisé, pour 3 gélules pendant 20 jours. Premier constat, les premiers jours, la prise génère de légères « remontées » au niveau oesophage. Sans doute un temps d’adaptation nécessaire car au bout de 4 à 5 jours plus rien. Difficile ensuite de se faire un avis tranché sur l’efficacité de la solution. Ayant quelques soucis de cartilages au niveau du genou gauche, je me suis attaché à me concentrer sur le comportement de celui-ci. Je me suis également forcé à utiliser moins qu’à l’accoutumé mes straping et genouillère qui viennent habituellement aider ce genou. En cette période estivale axée sur le trail qui a correspondu aux 20 jours de « traitement » et durant les jours qui ont suivi le traitement, mon genou s’est en tout cas bien comporté. J’ai aussi constaté que les craquements réguliers à l’intérieur de celui-ci se sont fait un peu moins présents. Au final, me concernant le test de Stimium ARTICULATIONS est satisfaisant. Il faudra que je réitère à une autre période pour avoir un avis plus approfondi sur le sujet (Stimium recommande d’ailleurs de renouveler le programme plusieurs fois par an). Dans l’attente, je vous laisse vous faire votre propre opinion !

 

Boite de 60 gélules : 16,90 euros

 

 

Le témoignage de Sophie Duarte - athlète élite et ambassadrice Stimium :

"Concernant Stimium Spécial Articulation, je l’utilise en cure, plusieurs fois dans l’année, avant que les douleurs dues à la répétition des chocs apparaissent".

 

 

Stimium BOOST - Gommes anti coup de pompe

Objectif power ! Stimium BOOST a pour but d’apporter un coup de fouet pendant l’activité physique et d’aider le sportif à garder toute son énergie pour favoriser les performances. Composée de 11 ingrédients dont 8 vitamines, du malto et de la caféine, la formule permet un maintien des fonctions musculaires et favorise le mécanisme énergétique. Le produit se présente sous forme de gommes type bonbons. Chaque pack comporte 3 sachets de 4 gommes. La prise préconisée durant l’effort physique à raison d’une gomme toute les heures (dans la limite de 4 par jour). Stimium BOOST est lui aussi conforme à la réglementation anti-dopage et est autorisé en période de compétition. Nous avons testé le BOOST sur différents formats (sorties longues - 1h15/1h30, trail 2h00 et rando/course). Déjà, le packaging simplifie l’utilisation. Le sachet de 4 gommes se loge facilement dans un sac de trail ou une poche de short. Sur les sorties de 1h15, le produit était consommé au bout de 45 minutes à 1 heure de séance. Sur la session de 3h00, une prise a été effectuée après 60 minutes et 2h00 d’effort. Le goût est agréable en bouche. La sensation de manger un bonbon est à la fois sympathique et permet de se changer les idées en plein effort. A chaque fois, Stimium BOOST a rempli sa mission apportant le jus nécessaire pour éviter le coup de mou et garder ainsi le rythme. Produit à recommander tant pour son côté pratique que son efficacité.

 

3 sachets de 4 gommes : 6 euros

 

 

Le témoignage de Sophie Duarte - athlète élite et ambassadrice Stimium :

"Je trouve le BOOST très agréable en bouche et je l’utilise juste avant une séance, 20 min avant mon échauffement. C’est idéal pour mes séances particulièrement de côtes, de vitesse  ainsi que pour le spécifique 5000 ou 10000 de cross au cours desquelles tu as besoin d’être vraiment dynamique ! Je l’utilise parfois dans la journée, quand je travaille, au lieu de prendre du thé, du café ou une sucrerie !"

 

 

Stimium MC3 - Spécial récupération 

Avec cette formule, Stimium a pour objectif d’aider les sportifs, quel que soit leur niveau, à améliorer leurs performances en gérant au mieux la fatigue et en optimisant la récupération. Les phases privilégiées d’utilisation de « Stimium MC3 - Spécial récupération » sont les périodes d’entraînements réguliers, les périodes de préparation intensives, les potentielles séquences de baisse de forme, les phases de reprise et bien sur les compétitions en elles mêmes. Le produit est composé en particulier de malate de citrulline (0,9g). Ce composant est naturellement présent dans la pomme et participe activement au cycle énergétique des cellules. Le produit se présente sous forme de gel contenu dans des sticks souples comparables à certains gels utilisés en mode ravitaillement sur les courses. Concrètement deux modes de prises sont préconisés. En phase d’entretien (entraînements réguliers, baisse de forme ou période post compétition), la préco est un programme de 20 jours avec la prise de 3 sticks par jour. Pour la phase d’attaque (reprise ou période pré compétition), l’objectif est de mettre en place le programme sur 8 jours avec 4 sticks par jour. Conseils complémentaires de la marque : la prise des sticks doit se faire avant et après (30 minutes) les séances les jours d’activité et atuour des repas les jours off. Pour notre test, nous sommes partis sur la seconde formule (8 jours X 4 sticks). L’idée était d’accompagner la transition entre une période de fin de cycle endurance-trial et un passage vers le début d’une prépa semi au moment de la rentrée et de la reprise. Premier point, la prise des sticks est très simple et le goût pomme très agréable. La semaine de transition et de prise de Stimium MC3 s’est avérée être une période où la récupération a été efficace. La reprise professionnelle et le passage en mode course à pied route qui ont suivi cette dernière semaine de congés et de traitement se sont faits dans d’excellentes conditions avec une fraîcheur très intéressante. L’idée est maintenant de réiterer l’opération 10 jours avant le semi qui se courra à l’automne.

 

Boîte de 32 sticks : 24,90 euros - Boîte de 16 sticks : 14,90 euros

 

 

Le témoignage de Sophie Duarte - athlète élite et ambassadrice Stimium :

"Pour le MC3 de Stimium, je l’utilise donc en cure de 3 à 4 sticks par jour. Pour ma part je ressent une amélioration significative au bout du 12eme jour. Selon les cas, je le prends avant une échéance et immédiatement la course cible (3 à 4 jours dans les deux cas). Dans ce cas, je prends de 4 à 8 sticks par jour (en particulier si j’ai cassé beaucoup de fibres musculaires en compétion). L’objectif est de favoriser l ‘élimination des déchets, de gérer la fatigue et de favoriser la reconstitution des cellules"

 

Commentaires : 0

A lire également :