Pack Marathon Overstim's

Les conseils de Dominique Chauvelier


En test chez ParisRoadRunners.fr, le pack marathon Overstim’s séduit de nombreux coureurs. Dominique Chauvelier, référence en terme de marathon dans l’hexagone et ambassadeur Overstim’s, nous guide dans l’utilisation de ce pack.

 

Marathon, J -3 : « Malto Antioxydant »

Objectifs : Augmentation de l’apport glucidique grâce aux maltodextrines et intégration de substances aux vertus antioxydantes. « A partir du jeudi précédant la course, le Malto permet d’éviter de devoir manger trois assiettes de pates à chaque repas, explique Dominique Chauvelier, moi j’appelle ça des nouilles liquides ! ». Trois jours donc durant lesquels il est nécessaire de boire 1,5 litres d’eau « enrichie » de Malto. Concrètement, le produit est livré en boite avec une cuillère doseuse. 7,5 doses sont nécessaires pour 1,5 litres d’eau. Dans le pack , au niveau parfum vous découvrirez la « saveur Citron-Citron vert ». Bon conseil : boire les 1,5 litres d'eau/Malto par petite dose tout au long de la journée.

Marathon, H -2 : « Gatosport »

« C’est la référence du pack précise Dominique Chauvelier, c’est un produit à la fois digeste et énergétique. Cela peut se manger jusqu’à une heure avant le départ. L’idéal est de prendre un peu de marge et de le consommer 1h30 à 2h avant la course. Même chose que le « Malto », ça évite, comme à mon époque, le plat de pâtes au petit déjeuner ». Dans le pack, vous gouterez cette fois la « saveur Chocolat pépites de chocolat ». La préconisation est de consommer  entre un tiers et la moitié de votre Gatosport avec de l’eau, du Thé ou du Café au moment du petit déjeuner. Bons conseils : anticipez la préparation de votre Gatosport (30 minutes de temps de cuisson plus quelques heures pour le faire redescendre en température). Préparez la totalité de votre « Gatosport » et congelez la partie que vous ne consommez pas pour l’épreuve, cela pourra resservir pour une autre échéance.

Marathon, H – 30 minutes : « Boisson d’attente »

« J’aime bien la « Boisson d’attente », explique Chauchau, le jour de la course, qui plus est le matin, il fait souvent froid. Cumulé à l’attente et au stress cela entraîne une perte d’énergie, tu bouffes des calories. Cette boisson est donc tout à fait appropriée pour compenser ces pertes juste avant le départ ».  Dans le pack c’est « saveur orange ». Bon conseil : la boisson est livrée dans sa bouteille prête à rejoindre le SAS de départ en votre compagnie. Il ne vous reste plus qu'à ajouter les 50 centilitres d'eau nécessaire. Attendez le jour de la course pour le faire, la "boisson d'attente" ne contenant pas de conservateur elle doit en effet être bue le jour même.

Marathon : les gels

« A partir du top départ ce sont les gels qui sont utiles, indique Dominique Chauvelier, là c’est à chacun de s’adapter pour trouver les apports qui lui convienne. En général ça donne une prise au 5, 10, 20, 30 et 40ème kilomètre ou un gel environ toutes les ½ heures ». 8 gels au total composent le pack. Bon conseil : Une ceinture porte gels est livrée avec le pack. Celle-ci permet d’emporter la totalité des gels du pack. N’hésitez pas à partir avec le plein, vous adapterez ensuite votre consommation en fonction de vos sensations et des compléments fournis sur les ravitaillements (bananes, carrés de chocolat, sucre…). Mieux vaut terminer la course avec un ou deux gels non consommés dans la ceinture que de subir une hypoglycémie… Les 8 gels du pack Overstim's : 2 tubes de gel antioxydant liquide, 4 tubes d'Energix liquide, 1 tube de coup de fouet liquide, 1 tube de Red Tonic Sprint Air liquide.

 


Crédit Photos :  #ParisRoadRunners.fr


Commentaires : 0

A lire également :