Test Compex SP 6.0 :

L'électrostimulation au service de la performance !


 

Fiche technique 

  • Préparation physique :

Endurance - Résistance - Force - Force explosive - Cross-training - Gainage - Hypertrophie - Musculation - Échauffement - Capillarisation

 

  • Récupération/Massage :

Récupération après entraînement - Récupération après compétition - Massage relaxant - Diminution courbatures - Massage régénérant

 

  • Antidouleur :

Antidouleur TENS - Décontracturant - Douleur musculaire - Douleur nuque - Douleur dos - Tendinite - Jambes lourdes - Prévention crampes

 

  • Rééducation :

Fonte musculaire - Renforcement

 

  • Fitness :

Raffermir mes bras - Tonifier mes cuisses - Sculpter mes abdos - Raffermir mon ventre - Sculpter mes fessiers

 

Prix : 929 €

 

fr.compexstore.com/product/compex-sp-60


Quand on vous parle d’électrostimulation, vous pensez systématiquement à cette ceinture abdominale qui tourne en boucle depuis plusieurs décennies sur les chaines de téléshopping ? A Jennifer et Matthew qui ont déjà leurs six packs et un bronzage californien à l’année ?

 

Il est temps de changer votre regard sur cet appareil, qui en 2018, apporte un vrai plus en matière d’entrainement et de récupération. Ce test a été réalisé sur une longue période, incluant une préparation marathon et une préparation trail. Tout d’abord, pour avoir connu l’ancienne version Compex, avec laquelle il fallait chercher sur un poster comment placer les électrodes… les différentes versions actuelles ne sont plus casse-tête ! Tout est expliqué. Mieux même : on dispose de l'explication par l'images. L’utilisation et la prise en main se font rapidement grâce à la navigation intuitive dans les menus et complétée par le guide fourni par Compex. Cette version dite « wireless », sans câble qui relie le boitier aux électrodes, est vraiment un plus comparée aux modèles plus anciens, car elle nous laisse véritablement libre de nos mouvements sans risquer de tout arracher si l’on doit se déplacer (attention cependant à ne pas laisser une contraction arriver si vous êtes debout et en mouvement pendant une session de renforcement musculaire, ça peut faire mal !).

 

Utilisation préparation marathon

Testé pendant ma préparation au marathon de Milan (à retrouver ici) j’ai surtout utilisé la gamme récupération/massage. Le soulagement que procure le programme « récupération après entrainement » est indéniable. Confortablement allongée (devant la télévision, soyons honnête), les petites secousses détendent à la fois les muscles, mais apportent aussi, selon mon ressenti un apaisement général. Il est possible de varier les programmes, notamment avec différents types de massages proposés (régénérant, relaxant, etc…). C’était un peu comme avoir un masseur à la maison. J’ai également beaucoup utilisé le programme « anti-douleur », ayant une petite gène au mollet pendant les séances de fractionné, je faisais cette séance qui est relativement courte (une vingtaine de minutes) le matin pendant le petit-déjeuner.

 

Utilisation préparation trail

Pour ce qui de son utilisation pendant la préparation d’un trail en montagne (33 Km / 2 300 D+), j’ai complètement changé de registre pour utiliser la version renforcement musculaire. Initiée à son utilisation lors d’une démonstration organisée par les équipes Compex, je savais quels exercices dynamiques venaient augmenter l’efficacité de l’électrostimulation. Courbatures garanties quand on fait des squats accompagnés de stimulations électriques. Encore une fois, le panel de programmes proposés permet une grande diversité de l’utilisation. Pour ce trail, j’ai beaucoup travaillé les quadriceps avec l’alternance du programme force et du programme endurance. Mais attention, pour qu’un programme (de développement) soit efficace, il faut le dire, ça fait mal ! C’est noté noir sur blanc sur le livret explicatif de l’appareil « il est important de monter régulièrement l’intensité jusqu’au maximum supportable ».

 

Avis général

Ce Compex SP 6.0 m’a séduit pendant toute la durée d’utilisation. Je tiens à souligner que je l’ai utilisé dans le cadre de mes deux préparations, uniquement sur les membres inférieurs (tant pis pour mes abdos !). D’un point de vue scientifique, je ne peux pas me prononcer, tout comme une éventuelle analyse de mes performances, mais clairement il m’a permis de soulager des tensions, de récupérer plus vite entre deux grosses séances, et de renforcer de manière significative mes quadriceps. Il s’emporte facilement en week-end ou lors de compétition grâce à sa trousse de voyage et sa grande autonomie. Le seul bémol et non des moindres, est le prix : 929 euros ! Il n’est pas vraiment accessible à toutes les bourses, mais pour ceux qui en ont les moyens et dont la pratique sportive fait partie de leur mode de vie, foncez !

 Aline (@fin_aly_running)



 

A lire également :