Under Armour Speedform Gemini 2

Le confort toujours !

Fiche Pratique

Technologies : Speedform (tige), Charged Foam (Semelle intermédiaire), ArchForm (maintien et amorti) & 4D Foam (Semelle intérieure)

Drop : 8 mm

Poids : 295 gr 

Prix Public : 130 €

 

Conditions du test : Piste, route, VMA (dont fractionnés en côtes), endurance (dont sorties longues)

Epreuve de référence selon PRR : Le semi marathon 

 



Après le succès de la version 1 (voir notre test ici), Under Armour renouvèle son modèle référence longue distance : voici venue la Speedform Gemini 2. Au chapitre des nouveautés, l'équipementier américain a d'abord revu le système de maintien autour de la cheville qui a été renforcé. La technologie ArchForm fait par ailleurs son apparition. Cette dernière, par le biais de coussinets sous la voute plantaire et le talon, offre un maintien et un amorti supplémentaires.  Par contre, la marque de Baltimore a conservé sa tige composée de deux empiècements préformés et soudés par ultrason épousant parfaitement la forme du pied. Résultat : même "punition" que l'an passé, les  coutures soudées en lieu et place des coutures classiques permet une absence totale de frottements. Le top ! La technologie Charged Foam (restitution "d'énergie et  d'amorti) a été reconduite tout comme la semelle intérieure intégrée. Un choix quasi systématique chez Under Armour qui nécessite à ceux qui portent des semelles orthopédique de bien choisir leur taille puisqu'en l'espèce il n'y a pas de semelle de propreté à retirer.

 

Un chausson... de course à pied

 

Comme sur la version 1, le système en néoprène entourant le talon surprend toujours lorsque que l'on enfile pour la première fois la Gemini. Un sensation de faible maintien se fait ressentir au premier abord mais il ne se vérifie pas une fois en action. D'autant que la Speedform Gemini offre un confort impressionnant. On a véritablement l'impression d'enfiler un chausson... de course à pied. Le modèle est  prévu pour dévaler plutôt en mode longue distance comme le montre l'inscription à l'intérieur de la chaussure : "long run". En 2016 la Gemini embarque quelques grammes supplémentaires par rapport au premier opus, la chaussure garde cependant un dynamisme intéressant pour une chaussure longue distance. Malgré son confort remarquable, l'amorti reste relativement ferme. Le maintien et l'adhérence sont parfaits. Au final, le modèle s'avére tout à fait approprié pour les entraînements, plutôt longue distance et les courses à partir de 20 Km. Emmener la Gemini 2 s'avérera sans doute opportun pour les coureurs les plus légers.


Crédit Photo : #ParisRoadRunners


Achetez votre Under Armour Speedform Gemini 2 :

Le Pape Store

I-run


Commentaires : 0

A lire également :