Under Armour HOVR Infinite

Du footing à la longue distance

La gamme de running UA HOVR 2019 propose cinq chaussures de course différentes, chacune avec des caractéristiques répondant à différents besoins, mais en ayant toutes le même point commun : la technologie HOVR.

 

 

Qu'est ce que UA HOVR? Après les deux premières technologies d'amorti que sont "Micro G" et "Charged Cushioning", Under Amour, en partenariat avec une autre grande firme Américaine, Dow Chemical, a mis au point la constitution exclusive de mousse UA HOVR qui offre une "conduite incroyablement coussinée avec retour d'énergie et d’absorption des chocs à chaque attaque du pied. Au cours du processus de développement, Under Armour et Dow ont découvert que la mousse sous le pied devait être confinée. La solution : un réseau énergétique pour contenir la mousse, associé à rebord et à un noyau autour du périmètre. Le noyau souple de UA HOVR avec la nappe énergétique contenant la mousse a donné une mousse plus durable qui procure une sensation d’amorti de qualité supérieure et un retour d’énergie pour le coureur".

 

  

Infinite, ce modèle phare !

Après cette petite présentation de la technologie de la chaussure, place au test! Tout d'abord coté look, UA a opté pour un style urbain. Le modèle présenté est multicolore, mais se décline également dans des coloris plus sobres tels que gris, noir ou blanc. La semelle extérieure apparente reprends les codes d'une célèbre sneaker à virgule des années 90, ce qui en fait un modèle adapté aussi bien en tenue de running qu'en tenue streetwearLorsque l'on enfile la basket, on se sent tout de suite à l'aise. Elle est confortable, le chaussant n'est pas trop serré, ce qui pourrait convenir à des pieds larges. Dès les premières foulées, l'amorti se présente sous son meilleur jour, c'est à la fois confortable et dynamique. En ce qui concerne le ressenti lors des entraînements, je dirais qu'elles sont satisfaisantes, mais avec quelques réserves. Coté poids, on ne peux pas dire qu'elles sont légères, mais plutôt standard, autour de 300 grammes. Pour ma part, avec mes 55 kilo, je pense pouvoir être classée dans la catégorie des coureuses "légères", ce qui rend l'amorti un peu trop dur. Il conviendrait mieux à un coureur plus lourd. Pour réaliser ce test, elles m'ont accompagnées avec plaisir lors des footing et de sorties longues, cependant, je n'ai pu faire de fractionné court ou de séances de VMA. Rien de choquant, et je dirais même tout à fait normal, puisque ce modèle est orienté vers le marathon, avec un axe de développement pour plus confort et moins de dynamisme.

 

Map My Run, courrez connecté !

 

Le plus de cette chaussure de running ? L'application qui te permet de laisser ton téléphone à la maison et de courir librement, tout en ayant l'assurance de collecter tes données de course. L'application Map My Run créée à l'origine par Under Armour en 2016 pour suivre les données de ton run via le GPS du téléphone (tout comme le fait Nike+ Running ou Runtastic), a considérablement évoluée, pour devenir, en 2019, un GPS intégré à la chaussure. Une fois l'appairage réalisé, via Bluetooth entre le smartphone et la chaussure, on retrouve les même fonctionnalités que sur smartphone : enregistrement des performances et des données du parcours, le tout permettant d'être analysé grâce à la synchronisation de tes données via d'autres applications telles que Garmin, FitBit... Si cette technologie n'est pas indispensable à la pratique, je trouve qu'il est agréable d'avoir la possibilité de partir courir sans objectif, sans montre ni téléphone, tout en pouvant récupérer mes données sur mon Strava et mon Running Heroes! 

 

A lire également :