Casque AfterShokz Xtrainerz

L'indispensable en natation !


Fiche technique

 

  • IP68 Waterproof (étanche jusqu'a 2m de profondeur, eau salée ou douce)
  • Technologie conduction osseuse (son incroyable sous l'eau !)
  • Autonomie de 8h en lecture continue
  • Capacité de 4Go (environ 1000 morceaux)
  • Poids : 30 grammes

 

Prix : 159,95 euros 

  

www.aftershokzfr.com


Chez Paris Road Runnners, on aime le bitume mais pas que ! L'été on se met au trail, et maintenant, on se retrouve dans les bassins, à l'appel du triathlon. Si l'année dernière était une découverte, cette année, l'objectif est ambitieux ! Un défi un peu fou relevé, et me voici à devoir bientôt nager presque 2km en juillet. Quand l'opportunité de tester l'un des casques de la gamme AfterShokz s'est présentée, nous avons sauté sur la possibilité d'égailler un peu les longs allers-retours des bassins chlorés. 

Ce casque, c'est une grande révolution pour tout ceux qui comme moi, enchaînent les longueurs, sans avoir d'autre objectif qu'une distance à parcourir. Nager une, sans distraction autre qu'éviter les coups (surpeuplement des piscines parisiennes oblige), on va être honnête, c'est fastidieux. L'utilisation du Xtrainerz pendant la séance de nage, change la donne. Le plus compliqué, c'est de trouver à nouveau du MP3. Format si rependu il y'a encore quelques années, puis complètement disparu depuis l'apparition du streaming. Pour faire simple, j'ai utilisé un site internet qui permet de transformer un lien d'une vidéo "YouTube" pour le convertir en MP3. Le Xtrainerz ne s'utilisant qu'en stockage interne (pas de Bluetooth), le chargement de contenu via l'ordinateur est indispensable. Vous pourrez télécharger des musiques ou des livres audio, mais je cherche encore l'astuce pour y mettre des podcasts. J'adore vraiment ces formats audio, mais à priori, aucun, peu importe le support de lecture, n'est disponible avec un téléchargement. Si vous avez des conseils, je suis preneuse.

 

Une qualité sonore bluffante !

La prise en main du casque est rapide et intuitive. Une fois vos MP3 chargés dans la mémoire du casque, il suffit d'un appui long pour l'allumer. Je vous conseille de le mettre en place avant de l'allumer afin d'entendre le niveau de batterie. Je me suis faite avoir avant un entrainement, je ne l'avais pas rechargé depuis longtemps, je vous garantis le grand moment de solitude quand tu entends "Welcome to Aftershokz, battery low". Pour le recharger, il suffit d'utiliser le boitier de recharge USB fourni et de le brancher soit à votre ordinateur via la prise USB ou bien sur un adaptateur secteur.  Sachez que vous pouvez créer des dossiers, surtout pour y ranger des livres audios, le casque vous permettant de passer d'un ficher à l'autre grâce à des jeux de boutons. Pour l'instant les commandes ne sont disponibles qu'en anglais (sauf si vous parlez japonais ou chinois, le choix est encore juste).

Pour une utilisation optimale dans l'eau, le son qui est déjà bon devient exceptionnel lorsque vous mettez les bouchons d'oreilles étanches. La qualité sonore est vraiment bluffante (en piscine tout du moins). Pas besoin de monter le volume (et donc les vibrations) trop haut, pour avoir une écoute optimale.


Disponible en plusieurs coloris, ce casque mérite sincèrement que l'on s'y intéresse. S'il y avait un petit reproche à faire, cela serait de pouvoir choisir la taille de l'arceau. Je sais qu'il faut qu'il s'adapte à toute les têtes, mais pour les petites, je le trouve grand. Enfin, la petite "cherry on the cake", vous pourrez également l'utiliser hors de l'eau !

 

 Aline (@fin_aly_running)

 

A lire également :