#RoadToChicago - 3/8, Lieux, communautés, courses, marathon :

Les membres du Chicago Road Runners nous parlent du running dans leur ville !

Quoi de mieux que de donner la parole à des locaux pour s'informer sur un endroit. Pour obtenir des informations sur Chicago et en particulier sur son marathon et le running dans dans la capitale de l'Illinois, nous avons voulu entendre des coureurs de Chitown. Ismael Rubiano et Valeria Benitez, tous deux membres du Chicago Road Runners, ont accepté de se prêter au jeu et de nous parler du running dans leur ville.

 

Paris Road Runners : Pouvez-vous nous parler du running à Chicago ?

Ismael Rubiano (vice-président et coach des Chicago Road Runners - coach du Chi City Running Club) : Nous sommes nombreux à courir ici !  Chicago dispose d’une grande communauté de runners avec de nombreux groupes, team, club… La course à pied est également très représentée dans les écoles. Les coachs indépendants sont nombreux. Au niveau lieux, les coureurs, les marcheurs et les cyclistes apprécient le Lake Shore, un parcours qui est au bord du lac Michigan. Il y a de nombreuses possibilités dans les parcs publics de Chicago ainsi que dans les banlieues proches de Chicago.

Valeria Benitez (membre des Chicago Road Runners) : Chicago a de supers endroits pour courir ! Le chemin au bord du lac Michigan fait 29 km de long. Beaucoup de coureurs y courent tout au long de l'année, même pendant les jours les plus froids de l'hiver. Cependant, c’est en été, avec le soleil que c’est le plus sympa. Sinon on voit également des coureurs régulièrement à travers les rues de la ville. La particularité c’est qu’en raison des différents modes de vie et les horaires des gens vous trouverez des runners dans Chicago à tout moment de la journée et de la nuit… La ville dispose également de nombreuses pistes d’athlétisme. Dans la partie nord de Chicago, le long du chemin du lac, une piste a été ouverte au public l'année dernière .

 

Paris Road Runners : y a t-il régulièrement des courses organisées à Chicago ?

Ismael Rubiano : Il y a de nombreuses options pour courir une course chaque week end à Chicago. Les distances vont du 5k au marathon. Nous préparons actuellement un semi marathon qui va se courir au lac Zurich à une heure environ de Chicago.

Valeria Benitez : Beaucoup de courses se tiennent à Chicago et ses environs . La plupart se coure sur des courtes distances : 5 km et 1 Mile. Ces courses sont ouvertes aux adultes et aux enfants. Il y également quelques grands 21K dans la ville (Rock and Roll Chicago Half et Chicago Half Marathon ) et bien sûr, le Marathon de Chicago chaque Octobre. Pour commencer la saison, au début du printemps, il y a  une course référence à Chicago : la « Shamrock Shuffle 8K » ! Il est facile de s’inscrire à une course à Chicago. Hormis le Marathon de Chicago, pratiquement tout le monde peut courir une course !

 

"Le marathon est un très grand moment pour Chicago et ses quartiers !"

 

Paris Road Runners : Que pouvez-vous nous dire à propos du marathon de Chicago ?

Ismael Rubiano : Ce marathon traverse la ville. Il part du centre de Chicago pour se diriger vers le nord avant de revenir par l’ouest. Le profil de la course est plat mais pas forcement si facile en raison d’une météo souvent aléatoire. En raison de l’absence de relief, les changements de rythme sont rares. Cela peut, au bout d’un certain temps entraîner une certaine lassitude. La seule petite montée se situe en toute fin de course. Après c’est comme dans tous les marathons : c’est dans les quatre derniers miles que l’on voit les coureurs commencer à souffrir… Le marathon de Chicago est une grande et belle course !

Valeria Benitez : J’ai couru le marathon de Chicago une seule fois. J’espère, d’ailleurs, le recourir à nouveau dans le futur. C’est une grande expérience en raison du nombre de participants venus de toutes les nations ! C’est l'un des plus grands marathons du monde et il se passe dans la ville où je vis. Il traverse de magnifiques quartiers avec un parcours qui est plat, sans difficultés majeures. C’est également un très grand moment pour Chicago et ses quartiers qui accueillent des coureurs venus des états voisins et du monde entier. Même quand je ne coure pas la course cela représente malgré tout la satisfaction et la joie de voir mes équipiers participer et aboutir à un résultat qui a demandé tant d’effort durant la préparation. J'apprécie également la possibilité de supporter les marathoniens tout au long du parcours.

 

Paris Road Runners : Comment expliquez-vous que le marathon de Chicago ait moins de notoriété que ceux de New York et Boston ?

Ismael Rubiano : C’est sans doute une question de marketing, je me suis moi-même posé la question…

Valeria Benitez : Je pense que c’est, entre autre, du au fait que jusqu’à il y deux ans tout le monde pouvait courir le marathon de Chicago sans avoir réalisé de temps qualificatif alors que ça n’était pas le cas à New York ou Boston ce qui a donné encore plus de prestige à ces deux courses. Par ailleurs Boston est le plus vieux marathon du monde et New York celui où il y a le plus de finishers à travers la planète !

 

Paris Road Runners : Pouvez-vous nous parler de l’ambiance le jour du marathon à Chicago ?

Ismael Rubiano : Le soutien du public est important ! Vous voyez des gens partout le long du parcours, sauf parfois sur la fin vers les 23ème et 24ème miles. Mais quoi qu’il arrive le soutien de la population pour le coureur est impressionnant !

Valeria Benitez : Il y a tellement de spectateurs le long du parcours que l’on a l’impression d’avoir à faire à des milliers de Pom Pom Girls qui vous encouragent ! On court vraiment dans une ambiance de fête et on se sent porté par la foule !

 

Paris Road Runners : Quand est-il du marathon expo ?

Ismael Rubiano : C’est énorme ! Vous trouvez toutes les offres des fabricants. Je pense cependant que l’espace Nike (NDLR : équipementier du marathon de Chicago) n’offre pas autant de bons plans qu’Asics à New York.

Valeria Benitez : Comme beaucoup de marathon expos, celui-ci propose une offre très large. Il y a largement de quoi faire pour s’offrir des souvenirs de l’épreuve. Je pense que c’est un endroit sympa pour les gens qui découvre la course à pied ou l’ambiance des marathons majeurs.

 

Paris Road Runners : Parlez-nous du Chicago Road Runners ?

Ismael Rubiano : Chicago Road Runners a été créé par Manuel Bautista et un couple d’amis à lui. L’objectif de ce club est de pouvoir s’entraîner en groupe parce que courir et s’entraîner seul est très dur. En groupe, avec d’autres coureurs ou des amis, tu parviens à créer une force qui te guide et te permet de plus performer. Nous nous supportons tous entre nous et cela nous rend plus forts !

 

Valeria Benitez : Le club a été crée il y a plusieurs années. Au fur et à mesure, il a grandi. Il est composé de membres très dévoués qui s’entraînent trois fois par semaine tout au long de l’année (mardi et vendredi à 17h20 et les samedi ou dimanche pour les longues distances à 6h00). Nous sommes reconnaissant à notre entraîneur, Roberto Alvarez, car chacun d’entre nous a atteint un record personnel dans au moins une course. Nous nous sommes également distingués sur des marathons. Cette année, une athlète qui s’entraîne avec nous, Columba Montes, sera dans le sas élite du marathon de Chicago ! Elle est licenciée dans un autre club mais elle s’entraîne avec le Chicago Road Runners depuis de nombreuses années. Par ailleurs, elle est coach du Chicago Mini Road Runners, notre structure qui accueille des enfants de tout âges.

 

Paris Road Runners : Avez-vous déjà couru à Paris ? Le marathon de Paris fait-il partie de vos objectifs ?

Ismael Rubiano : Je n’ai jamais eu l’occasion de courir Paris. A vrai dire, le marathon n’est pas ma priorité, je préfère les plus courtes distances. Je vais malgré tout courir Boston l’an prochain. Après ça, je vais choisir avec attention mon marathon pour 2018…

 

Valeria Benitez : Je suis venue à Paris l’an passé et j’ai fait plusieurs runs dans la ville. Mais comme je n’étais là que pour quelques jours je n’ai pas pu faire de course. J’aimerais vraiment courir le marathon de Paris !

 

A lire également :