NYC Marathon 2017 :

Une grande fierté pour mon premier marathon !

Dimanche 5 novembre, après 10 semaines de préparation, le grand jour est arrivé et me voilà avec mon amie Valentine dans le sas de départ, direction le Pont Verrazano pour réaliser notre rêve...

 

A ce moment, l'hymne américain résonne et l'émotion nous submerge. 10h15, le coup de canon est donné !

 

1er Km : sur le pont, ça grimpe déjà, je profite des 500 premiers mètres pour rester avec Valentine avant de me caler sur mon rythme.

 

5ème km : c'est le premier ravitaillement. Il y a des ravitos tous les miles (1,6 Km), je décide de m'arrêter à chacun pour boire de l'eau.

 

5 - 10 Km : je me sens super bien, portée par la foule et l'ambiance musicale de Brooklyn. Passage au 10ème km en 53'59.

 

10 - 20 Km : les kilomètres défilent dans une ambiance de folie. Des spectateurs qui crient "go runners !", "good job runners", "allez la France" à tous les coins de rues.

 

Passage au Semi : 1h54, je suis assez régulière (environ 5'20/km).

 

24 - 26 Km : moment le plus délicat pour moi, le Queensboro bridge. Environ 3km de faux plat montant, pas de spectateur, impossible de maintenir l'allure. Beaucoup se mettent à marcher. 

 

 

On étend la clameur, c'est juste magique !

 


 

27ème Km : enfin la descente pour revenir sur Manhattan, on surplombe un virage avec une foule immense. On entend la clameur qui résonne, c'est juste magique !!

 

27 - 30 Km : remontée de la Première Avenue. Les supporters donnent des bouteilles d’eau entre les ravitaillements, ils proposent aussi des mouchoirs, des bananes, des quartiers d'oranges et plein de petites attentions. Je n'avais jamais vu ça.

 

30 - 35 Km : en général le Mur du 30ème, ouf je ne l'ai pas vu ni senti d’ailleurs ? Passage éclair dans les rues du Bronx avant de reprendre la direction de Manhattan.

 

35-39 Km : encore un petit faux plat montant sur la 5ème Avenue. Je reste régulière, les jambes répondent toujours aussi bien, petite descente pour relancer avant l'entrée dans Central Park.

 

 

40 - 42 Km : Remontée de Central Park avec la foule en délire qui nous encourage. Je me sens toujours aussi bien, je décide d'accélérer et je ne prends pas le dernier ravitaillement. Un panneau affiche 800M, ah mince ce ne sont pas des mètres, j'essaie de rester concentrée et voilà la ligne d’arrivée pour le sprint final. Je termine en 3h47'48 avec une grande fierté pour mon premier marathon. Et oui, il en aura d'autres car je me suis déjà inscrite au marathon de Paris 2018...

 

@caro_line_run

 

 

 

A lire également :