Harmony Genève Marathon for Unicef :

16 000 coureurs sur la rade !


Doublé Kenyan à Genève dimanche : Peter Kiplagat l'emporte chez les hommes, Jane Kiptoo rafle la mise chez les femmes.

On n'arrête plus l'Harmony Genève Marathon for Unicef. Après 14 000 participants en 2014, les courses génevoises ont passé une nouvelle étape cette année. Plus de 16 000 coureurs ont en effet pris le départ sur l'ensemble des huits épreuves organisées sur la rade le week end des 2 et 3 mai.

Les athlètes kényans ont raflé la mise sur la distance reine du Harmony Genève Marathon for Unicef. Peter Kiplagat, deuxième l'an passé, monte cette fois sur la plus haute marche du podium en s'imposant sur un temps de 2h11'18''. Les Ethiopiens Shume Hailu (2h11'27'') et Alemu Gemechu (2h11'47') l'accompagnent sur la "boite". Sa compatriote, Jane Kiptoo en a fait de même chez les femmes en s'imposant  en 2h35'44'' devant  un duo de coureuses Ethiopiennes là aussi : Gidey Tinbit (2h36'42'') et Abera Ayantu (2h37'24''). 
  
Un temps nuageux et pluvieux au départ à Chêne-Bourg n’a pas empêché les 2 200 marathoniens et 2 000 relayeurs répartis en 360 équipes de parcourir les 42,195 km du parcours avec entrain. La première partie de course sillonne la campagne genevoise dans un décor de rêve, niché entre les crêtes du Jura et les hauts sommets alpins. Le parcours plonge ensuite au cœur de la rade,  puis rejoint les hauts lieux genevois (le Jet d’eau, l’Horloge fleurie…), avant de longer le Rhône et de franchir la ligne d’arrivée sur le pont du Mont Blanc. Au cours des quarante-deux kilomètres genevois, on passe d'une carte postale à l'autre, du magnifique jaune des champs de Colza au lignes épurées des parcelles de vignes, des brumes matinales sur le lac Léman aux fumées du jet d'eau, emblème de la cité genevoise.

Une épreuve qui a tout pour plaire !


Le peleton le plus fourni du week-end fut celui du semi-marathon avec 5 700 coureurs au départ dimanche matin, sur un parcours qui est un condensé du circuit du marathon. Avant cela, toute la journée du samedi a eu comme fil conducteur les différentes épreuves d'ouverture du Harmony Genève Marathon for Unicef. Ce sont les femmes, avec "La Genevoise", une course de 5 Km, qui ont lancé le week-end samedi en début d'après-midi. Les jeunes ont pris le relais, avant qu'un 10 Km, couru de nuit, clôture la première journée.

Cette variété dans le nombre de courses proposées est surement ce qui explique, en partie, le succès des courses genevoises. Les familles et les groupes d'amis sont en effet nombreux à rejoindre les bords du lacs Léman pour le week end. A chacun ensuite de faire son choix. On a même vu certains runners doubler la mise prenant le départ d'une épreuve le samedi et en remettant ça sur une des courses du dimanche matin. Autre point fort du Harmony Genève Marathon, hormis les départs du marathon et du semi, tout est centralisé aux alentours du Village Marathon. Entre les départs et les arrivées de courses, les retraits de dossards, les animations des partenaires... Il se passe toujours quelque chose jusqu'au dimanche après-midi au sein du Jardin Anglais, ce qui permet de vivre son marathon tout au long du week-end. Pas de doute, les organisateurs du Harmony Genève Marathon for Unicef ont trouvé la bonne formule pour faire prospérer leur épreuve et il est évident que celle-ci à tout pour continuer à grandir.

Médailles et T Shirt pour tous les participants, le départ du Semi Marathon, la course comptant le plus de partants

En images :

Les courses du samedi : La Genevoise, les courses jeunes et le 10 Km en nocturne



Commentaires : 0

A lire également :

Présentation : Harmony Genève Marathon for Unicef