Eco Trail 80 Km, Yoann Stuck :

"Une course où l'on est à bloc du début à la fin ! "

Il avait tenu la dragée haute à Emmanuel Gault l'an passé et avait obtenu une superbe deuxième place sur le 80 Km de l'Eco Trail. Yoann Stuck est de retour en 2016. Même s'il loue les qualités du coureur du Team Asics sur ce type d'épreuve, le coureur qui portera le N° 2 cette année jouera le coup à fond.

Paris Road Runners : Yoann, tu es le traileur qui monte de ces dernière années. Parles-nous de ton évolution et de ta progression sur les mois qui viennent de s’écouler ?

Yoann Stuck : En 2015, j'ai en effet fait un bon résultat à Paris derrière un Manu intouchable. Par la suite, j'ai fait quelques podiums au TTN mais la deuxième partie de saison a été catastrophique. Donc 2015 est en demie teinte pour moi. J'essaye de progresser et d'apprendre après chaque entraînement et chaque course. Ça ne fait pas très longtemps que je cours sur des courses et je n'ai aucun passé de sportif. Je suis très bien accompagné. D'ailleurs, deux supers gars s'occupent parfaitement de moi, je tenais à les remercier. C'est Eric Lacroix mon entraîneur qui me comprend parfaitement et qui sait être à l'écoute. Ensuite, c'est Olivier Gui, mon team manager, quelqu'un qui est trop souvent dans l'ombre vis à vis du boulot qu'il fournit. Merci les gars.

 

PRR : Certains t’ont découvert l’an passé, sur l’Eco Trail de Paris, où tu avais pris la deuxième place. Ton objectif est-il de faire mieux cette année et d’empêcher Emmanuel Gault de faire la passe de trois ?

YS : En course comme en général, j'aime faire mieux à chaque fois. Manu est chez lui à Paris, c'est un coureur imbattable sur ce type de parcours. J'adore ce type de coureur, rapide avec une gestion de course parfaite. Je pense qu'il n'y aura pas que lui à Paris, car le plateau est souvent relevé. En tout cas, je me prépare pour cet objectif et espère faire au mieux.

 

"Manu Gault est un coureur imbattable sur ce type de parcours..."

 

PRR : Que représente l’Eco Trail pour toi ? Arriver à Paris, à La Tour Eiffel, est-ce important à tes yeux ? 

YS : L'Eco Trail a été parfois critiqué. Pour certains, il est impossible d'associer Paris à du Trail. Je pense que ce n'est pas vrai. Pour moi, c'est une SainteLyon de jour. Une course difficile où l'on est à bloc du début jusqu'à la fin. Courir en nature dans pas mal de bois et finir à la Tour Eiffel est un contexte opposé et génial. L'arrivée à la Tour Eiffel est le meilleur des finish, ça me rappelle l'année dernière où je n'étais pas loin de la rupture mais tellement enjoué de finir sur le champ de mars. 

 

PRR : Abordes-tu l'Eco Trail, qui est une course roulante, différemment des autres trails que tu cours le restant de l’année (préparation, équipement…) ?

YS : Je vais l'aborder différemment car je connais un peu le parcours. C'est très roulant donc le moindre faux pas est fatal. C'est une course différente des autres. De mon côté, je l'aborde différemment des autres courses de mon programme. Je pars plus léger en prenant plutôt des chaussures de route par exemple. La préparation a été beaucoup axé sur de la vitesse avec des entraînements en bosse pour ne pas perdre les fondamentaux.

 

PRR : Quels sont tes objectifs principaux en 2016 ? 

YS : L'ecotrail est le premier, pour la suite, on verra. J'attends de voir les sensations à la sortie de cette épreuve pour en tirer des conclusions et voir où m'orienter. L'ecotrail peut laisser pas mal de traces...

 

 

PRR : L’Eco Trail de Paris, c’est aussi l’occasion pour de  nombreux coureurs amateurs de se frotter à plusieurs têtes d’affiche du trail français. Un message, un conseil pour ces coureurs qui pour certains vont découvrir le trail ? 

YS : La première partie est très rapide et avec l'effet course, il faut garder une certaine marge, il ne faut pas se laisser dépasser par l'émotion ! Il faut être patient et être humble vis à vis de l'épreuve. La fin est longue, et si l'on est épuisé lorsque l'on attaque les quais, ce sera interminable. Le but est d'être frais lorsque l'on arrive à la Tour Eiffel, non ? 

 

 

A propos de Yoann Stuck

33 ans

Partenaires : Adidas, HAD, Kyubix, Ultimate Direction, Torq, Shred, i-run.fr

Club : FreeRun

 

Palmarès :

 

2016

• Vainqueur de la Décijogg

• Vainqueur des Foulées des Monts d’Or

• Troisième du Trail Hivernal des coursières

 

2015

• Vainqueur du Trail du Morbihan [Vannes] TTN : 1

• Vainqueur de la Ronde des couleurs [Morestel] : 1

• Cinquième du Trail des forts

• Troisième du Tulle Brive Nature

• Deuxième de l’Eco Trail 80 Km

• Vainqueur des Foulée des Monts d’or

• Cinquième Trail hivernal du Sancy

2014

• Huitième de la SaintéLyon

• Deuxième du Lyon Urban Trail by night

• Vainqueur - Val’lyonnaise

• Vainqueur Neuf clochers 

• Vainqueur Trail de Roche (31 Km)

• Dix-septième de la CCC

• Sixième de la 6000D [Aime La Plagne] 63k/3500d+ : 7

• Vainqueur du Semi des Apilles

• Vainqueur du Cabornis (40 Km)

• Vainqueur des Foulée des Monts d’or (25 Km)

 

 


Crédit Photo : BoMa Dfoto


A lire également :